SRDAM: Inquiétude des pêcheurs de loisir en mer.

  • Imprimer

Lors de l’AG du Comité des Pêcheurs Amateurs Granvillais (CPAG), Jean Lepigouchet, président du Comité 50 (2.700 adhérents pour 21 associations) et vice-président de la FNPPSF a alerté l’assistance de l’ouverture d’une enquête publique sur le projet de schéma de développement de l’aquaculture marine (SRDAM) qui vise à recenser les sites propices à l’implantation des zones conchylicoles ou de pisciculture.

Tout le littoral du département est concerné. Ainsi une grande partie des îles Chausey, St-Martin-de-Bréhal, ou encore Coutainville ou St-Vaast, pour ne citer que quelques exemples, sont déclarés sites propices dans des zones où n’existent pas actuellement d’installations conchylicoles. L’assistance a été consternée devant de tels projets. On sait, cela a été confirmé par des services de l’Etat, que la capacité trophique (apport de nourriture) est déjà saturée dans plusieurs sites. Est-il donc raisonnable d’ajouter des installations ? Par ailleurs le projet ne tient aucun compte de la pêche de loisir, en particulier la pêche à pied. Le Président considère comme inacceptable le manque de concertation avec les associations de pêche de loisir. A aucun moment, dans l’élaboration des cartes, la pêche de loisir n’a été consultée. Si l’on ajoute un avis de l’autorité environnementale, pour le moins réservé,  on ne peut que demander aux services de l’Etat de revoir leur copie. Il faut donc s’opposer à ce projet qui ne représente ni plus ni moins qu’une confiscation du domaine public maritime. J’invite donc toutes les personnes intéressées et en particulier les Elus des communes littorales à se connecter au site de la DIRM du Havre (http://www.dirm-memn.developpement-durable.gouv.fr) pour prendre connaissance de ce dossier et émettre leur avis (clôture de l’enquête le 15 novembre).

 

                                                                         Jean LEPIGOUCHET.