Le président du Conseil départemental Marc Lefèvre a écrit au Premier ministre Edouard Philippe pour demander la levée de l'interdiction totale d'accès aux plages.

  • Imprimer

La Manche Libre, le 05 mai 2020 à 12:57

Dans un courrier adressé au Premier ministre Edouard Philippe, Marc Lefèvre, le président du Conseil départemental de la Manche "souhaite que soit levée l'interdiction généralisée d'accès aux plages" et demande de laisser le choix aux maires "afin qu'ils puissent décider ou non de leur réouverture selon leur réalité communale".

 "Nous ne voyons pas le sens de cette interdiction"

Ses arguments sont clairs : la Manche possède près de 350 kilomètres de côtes, dont peu sont urbanisés et beaucoup sont restés des espaces naturels. "La Manche a été plus faiblement concernée par la propagation du coronavirus", ajoute-t-il, en expliquant que le département a été placé en vert sur la carte du déconfinement et n'a pas de voisins en rouge. De plus, les déplacements limités à 100 kilomètres "limitent déjà l'accès aux plages".

 Jeudi 30 avril, l'élu déclarait sur le sujet : "L'interdiction des plages est un message envoyé à nos concitoyens extérieurs à la Manche, pour leur dire que ce n'est pas la peine de venir, mais nous, nous n'en voyons pas le sens. Nous allons demander plus de souplesse."

Commentaire : Cela permettrait à bon nombre de pêcheurs plaisanciers de remettre leurs bateaux au mouillage, mettre à l'eau sur la plage et enfin pouvoir commencer leur saison de pêche !