• chausey web.jpg
  • 100_6837 rduite.jpg
  • 100_1939 - rduite.jpg
  • Port_Racine.jpg
  • cherbourg pour baniere.jpg
  • ports-barfleur-pour baniere.jpg
  • phare dielette rduit.jpg

Le Marin titre: L’Europe va fermer en urgence la pêche du bar au chalut pélagique

 La confirmation officielle n’arrivera qu’à l’issue d’une réunion à Bruxelles, vendredi 16 janvier. Mais il semble certain que la Commission européenne imposera, à partir du 21 janvier au plus tard, une mesure d’urgence de fermeture de la pêche du bar au chalut pélagique, jusqu’à la fin avril.

Ce vendredi, a lieu une réunion du comité de la pêche et de l’aquaculture, instance qui réunit les représentants des ministres de la Pêche et les représentants permanents des États membres auprès de l’Union européenne. Elle doit discuter d’une proposition de règlement d’exécution, transmise aux États membres le mercredi 14.

La Commission va ainsi accéder à la demande adressée par le Royaume-Uni le 19 décembre. Elle va même plus loin que cette demande, qui ne portait que sur les frayères en Manche ouest (zone Ciem VIIe). Elle propose en effet que la pêche au bar au pélagique soit interdite dans une très grande zone nord, incluant toute la Manche, la mer Celtique, la mer d’Irlande et le sud de la mer du Nord.

Pour l’instant, la Commission ne viserait que la pêcherie pélagique. D’autres mesures visant les autres métiers de pêche professionnelle et un encadrement des captures de la pêche plaisance seraient discutées plus tard.

Les plaisanciers sont pour le repos biologique, on ne pêche pas le bar du 1° février au 15 mars depuis 2009!

 Nous démentons ce qui est écrit dans l'article de la Manche Libre du 8 janvier.

Rétablissons la vérité:

2009: Les plaisanciers sont pour le repos biologique, on ne pêche pas le bar du 1° février au 15 mars, c'est une recommandation forte des fédérations de pêcheurs de loisir, et elle est respectée!

2012: Les fédérations de pêcheurs de loisir ont demandé et obtenu la passage de la taille minimale de capture du bar de 36cm à 42cm, nous demandons à ce qu'elle soit appliquée par tous! Comment accepter de pêcher un poisson qui ne s'est jamais reproduit? C'est "tuer la poule dans l'oeuf'!

Nous demandons l'arrêt de la pêche intensive du bar sur les frayères depuis plus de quinze ans! L'association des pêcheurs plaisanciers du Cotentin s'y est toujours fermement opposée!

La proposition de quota à un bar par jour et par pêcheur de loisir est une mesure "irréfléchie", elle pénalise le pêcheur occasionnel et ne règle en rien le problème de la ressource.

2011: Nous avons accepté par la signature de la "charte pêche de loisir" pour une pêche durable et respectueuse de la ressource, la mise en place de mesures prises dans la concertation pour les espèces menacées et sous plan de reconstitution au niveau Européen! Voir par ailleurs les limitations de capture pour le cabillaud et la sole.  

Limitation des captures de cabillaud et sole pour la pêche de loisir embarquée

2015 - Les voeux du CPML50

BAR: Le combat continue… signez la pétition !

Le quota à un bar/jour/pêcheur n'a pas été validé lors du conseil des ministres européens qui s'est réunit pour la définition des quotas de prélèvements et la gestion durable de la ressource halieutique.  Pour cette espèce, aucun accord n'a été obtenu  permettant de dégager une solution équilibrée entre pêche professionnelle et pêche de plaisance.

Avec votre soutien, les fédérations ont joué un rôle prépondérant dans cette décision lors d'une rencontre avec les conseillers du secrétaire d'état chargé des transports de la mer et de la pêche, Alain Vidalies le 9 décembre, au cours de la quelle ils ont pu exposer leur point de vue et leurs propositions constructives.

Les discussions doivent se poursuivre en 2015, le combat continue, le rassemblement des pêcheurs loisir demeure crucial.

 Signez et faites signer la pétition !

Il suffit de cliquer sur le lien ci-dessous

http://www.mesopinions.com/petition/politique/quota-peche-loisir-1-bar-jour/13154

 

                                                                  Le Comité Directeur de la FNPPSF

 

Un poisson par jour ? C'est une part de rêve qu'on nous enlève ! Ouest-France 30 novembre 2014.

 << Un poisson par jour ? C'est une part de rêve qu'on nous enlève ››

Le comité 50 de la pêche maritime de loisir regroupe 21 associations et 2800 pêcheurs amateurs sur les côtes manchoises.
Jean Lepigouchet, président du comité 50, a passé en revue les sujets brûlants ».

La pêche au bar « condamnée»
C'est l'avis du comité 50 au vu de la proposition de la Commission européenne qui veut limiter les prises de la pêche de loisir a un bar par jour et par pêcheur. « Cela menace gravement notre activité. Nous avons donc réagi en mettant en ligne une pétition ››,
a annoncé le président. Claude Périers, conseiller général, a renchéri « Limiter à une prise par jour, c'est une part de rêve qu'on
nous enlève. Ce ne sont pas les pêcheurs amateurs qui ont un impact sur la ressource. ››
Le député, Stéphane Travert, secrétaire du groupe d'études Mer, pêche et souveraineté maritime, s'est voulu rassurant. « C'est Fheritage que nous a laissé la commissaire européenne à la pêche, Maria Damanáki avant de partir. Nous espérons être mieux
entendus par le nouveau commissaire européen à la pêche. Alain Cadec, député européen, travaille en ce sens. ››. Jean Lepigouchet s'est dit assez optimiste. « Une mesure aussi stupide et restrictive ne passera pas. ››

Samedi matin a Créances, les pêcheurs amateurs sont venus nombreux à /assemblée générale du Comité 50 de la pêche
maritime de loisir, présidée par Jean Lepigouchet.

« A la solde de la pêche pro ››
Le décret régissant la pêche de loisir date de 1990. Il assujettit la pêche de loisir à la pêche professionnelle. « A quand une politique de pêche de loisir clairement affichée en France"? La pêche professionnelle n'est pas notre ennemie mais nous n'avons que peu de critères en commun si ce n'est les tailles.


Recours devant le tribunal administratif
L`arrêté de la direction interrégionale de la mer ne passe toujours pas. Il réglemente l'accès des pêcheurs a pied aux installations conchylicoles. « La conchyliculture peut interdire la pêche voire même la traversée à pied de sa concession ››, précise Jean Lepigouchet. « On fait comment pour aller pêcher à la Tour du Ronquet, elle est entourée cle concession. Quid du domaine public? a soulevé un pêcheur amateur. Devant la multiplication des incidents entre conchyliculteurs et pêcheurs amateurs, le comité 50 a demandé un recours gracieux, recours rejeté par le préfet de Haute-Normandie. « Nous avons donc porté cette semaine un
recours devant le tribunal administratif. ››

Natura 2000
Le président a invité les associations a suivre les évolutions des projets Natura 2000 sur les côtes manchoises de
la Pointe d'Agon jusqu à Cancale et Siouville-Hague. « Car ce qui s'est passé pour Natura 2000 dans l'Est du Cotentin fut remarquable : les associations cle pêche de loisir ont fait bloc devant l'administration. La zone initialement retenue par la
Dreal et l'AAPM a été nettement réduite sur la zone de Saint-Vaast-la-Hougue. ››
Céline GUITTON.

Agenda

août 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Espace réservé aux membres du comité. Veuillez rentrer vos informations de connexion pour accéder à l'espace membre.