• Portbail - Mare haute.jpg
  • ports-barfleur-pour baniere.jpg
  • st marcouf web.jpg
  • 100_1939 - rduite.jpg
  • 100_6837 rduite.jpg
  • Goury.jpg
  • cherbourg pour baniere.jpg

protection de l'esturgeon européen (comité national des pêches CNPMEM)

Campagne d’information et sensibilisation du monde de la pêche

 1. Situation et statut de l’espèce

- L’esturgeon européen est l’espèce sauvage endémique de France et d’Europe, la seule à tolérer les eaux salées : un esturgeon capturé en mer est un esturgeon européen ;

- Autrefois présent dans toute l’Europe, il n’existe plus désormais qu’une seule et fragile population dont les dernières zones de frayères fonctionnelles sont localisées sur la Garonne et la Dordogne ;

- L’esturgeon européen est une espèce amphihaline qui réalise l’essentiel de son cycle de vie en mer : après naissance en eau douce, les juvéniles séjournent quelques années dans l’estuaire de la Gironde (été) ou dans son panache maritime (hiver). A partir de l’âge de 3 à 8 ans, les juvéniles quittent complètement la zone pour se disperser dans les eaux côtières (bande des 40m de profondeur) du Golfe de Gascogne, Manche et Mer du Nord. Ils n’y reviendront qu’à l’âge de la maturité qui intervient à 10-11 ans pour les mâles et 15-16 ans pour les femelles. L’espérance de vie de ce poisson est de plusieurs dizaines d’année. ;

- L’espèce est gravement menacée et strictement protégée en France, en Europe et par toutes les conventions internationales (CITES, Bonn, Bern, OSPAR, etc.). La capture (ciblée), le transport, …, la mise en vente et la vente sont interdits.

 

2. Actions du Plan national 2011-2015 (www.sturio.eu)

- Parmi les différentes actions poursuivies dans le cadre du Plan national d’Actions 2011-2015 et des démarches qui ont précédées, l’élément majeur concerne la maîtrise de la reproduction artificielle de l’espèce depuis 2006, après plusieurs décennies de travaux expérimentaux. Depuis lors, chaque année, quelques dizaines à centaines de milliers d’individus sont libérés en Gironde. Près de 2 millions de juvéniles ont été libérés depuis 2006. Grâce aux différentes actions du plan, l’espoir d’un retour de l’espèce est renaît ;

- La présence de l’espèce est désormais attestée sur toute la façade Atlantique-Manche-Mer du Nord. Elle est amenée à se renforcer à court terme et à perdurer : les derniers juvéniles des cohortes 2006 à 2008 et surtout l’essentiel des individus des cohortes 2009 à 2011 encore présents dans ou à la périphérie du bassin girondin s’apprêtent à le quitter au cours de l’hiver prochain et à se disperser en mer.

 

3. Contribution du monde de la pêche

- Les captures accidentelles de l’esturgeon européen, essentiellement au filet et au chalut de fond, en constante augmentation dans le Golfe de Gascogne depuis 2009 (200 à 300 captures/an), sont amenées à connaître la même évolution en Manche et en Mer du Nord. Sans information du monde de la pêche, le risque de mortalité lié aux captures accidentelles en mer existe ;

- l’espèce à maturité tardive, présente sur une zone de répartition marine très fréquentée par de multiples usages, est toutefois très robuste et résistante à l’épreuve de la capture : sauf exception, les individus sont généralement vivants lorsqu’ils sont découverts par les pêcheurs et peuvent être libérés dans de bonnes conditions. De la bonne information des pêcheurs peut dépendre l’avenir de l’espèce. Dans le Golfe de Gascogne, plus de 99 % des captures sont désormais relâchées vivantes.

- En cas de capture d’un esturgeon en mer, il est impératif de relâcher l’individu, qu’il soit vivant, blessé ou mort (interdiction de le transporter), puis de la déclarer selon les consignes présentées sur les supports (date et lieu de capture, taille du poisson et, le cas échéant, le numéro de marque par téléphone ou le site www du plan national d’actions) ;

 

- Au-delà du geste citoyen, la mobilisation des pêcheurs valorise l’image de la profession (ou leur activité de loisir) et conforte son rôle de sentinelle de la mer. Les informations déclarées contribuent à préciser la situation et les connaissances de l’écologie de l’espèce.

Agenda

octobre 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Espace réservé aux membres du comité. Veuillez rentrer vos informations de connexion pour accéder à l'espace membre.